8 METS TYPIQUES DES USA


On croit parfois, à tord, que la gastronomie américaine se résume à de la friture et du junk food. Mais détrompez-vous et chassez ces idées préconcues en lisant attentivement ce qui suit, vous serez surpris par la grande variété dont elle regorge. Voici quelques exemples de mets et recettes typiquement américaines :


1- LE PANCAKE

C'est en quelque sorte l'équivalent américain de la crêpe bretonne. Par contre, au lieu d'avoir une forme étendue et mince, le pancake ressemble plutôt à une grande galette, étant donné sa petite circonférence et son épaisseur non négligeable. On mange habituellement ses pancakes avec du beurre et/ou du sirop. Demandez la avec du sirop d'érable, c'est bien meilleur ! Mais bien que très populaire aux États-Unis, le pancake pourrait tirer son origine du pfannkuchen allemand, introduit en Amérique par des immigrés européens.

Voici une recette toute simple à faire:

- 3 œufs
- 30g de beurre
- 30cl de lait
- 300g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- 90g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 pincée de sel

1) Dans un saladier mettre la farine, le sucre, le sucre vanillé, le sel et la levure et faire un puit.
2) Séparez les blancs des jaunes, monter les blancs en neige (garder les jaunes surtout!) et faire fondre le beurre.
3) Ajouter 150ml de lait très progressivement ainsi que les jaunes d'oeufs pour que tout soit bien mélangé et battre fortement pour éviter les grumeaux.
4) Une fois la pate homogène, rajouter doucement en remuant les autres 150ml de lait et le beurre fondu et froid puis incorporer délicatement les blancs montés en neige.
5) Mettre au frais 30 à 40 minutes.
6) Chauffez et graissez une poêle avec un peu de beurre ou d'huile sur un papier essuie tout. Déposez une petite louche de pâte dans la poêle. Dès qu'une multitude de petites bulles apparaissent à la surface vous pouvez retourner le pancake. Il ne reste plus qu'à déguster!



2- LE PAIN DE VIANDE

On l'appelle meatloaf aux États-Unis et si vous vous rendez dans un petit restaurant régional, vous risquez fort de le trouver accompagné d'une purée de pommes de terres (mashed potatoes). Ce pain de viande américain est habituellement de boeuf haché, il est soit cuit ou fumé, et il a la forme d'un pain. Il demeure, à ce jour, l'un des plats les plus réconfortants selon les Américains. Lors de la Grande Dépression (dans les années '30), cette recette a connu une fort popularité puisqu'elle permettait d'offrir un repas consistant à petit prix.

Une des joies de voyager est bien celle de découvrir des plats que l'on ne trouve pas dans son pays d'origine. Et en matière d'originalité, les Américains ne laissent pas leur place. Voici quelques exemples bien étonnant de la gastronomie américaine.


3- LE STEAK & EGG

Ce plat, comme son nom l'indique, rassemble dans une même assiette un steak et au moins un oeuf. A priori, cette combinaison d'aliments est assez peu orthodoxe, mais c'est encore plus étonnant d'apprendre qu'on vous le sert au petit-déjeuner! C'est le meilleur exemple de la philosophie du petit-déjeuner en Amérique: c'est le repas le plus important de la journée et il doit être suffisamment consistant pour permettre de tenir jusqu'au déjeuner. L'origine de cette combinaison protéinée pourrait venir des fermiers américains, qui avaient besoin d'un repas très soutenant pour toute une journée de dur labeur.



4- LA TARTE À LA CITROUILLE

Vous trouverez cette tarte au menu surtout si vous voyagez en automne (de septembre à novembre). Puisqu'elle fait partie des traditions d'Halloween et de l'Action de Grâce (Thanksgiving), vous pourrez déguster la version "locale" de l'État où vous vous trouvez et ce, partout au pays. En vérité, c'est putôt une tarte au potiron puisque la citrouille est une cucurbitacée trop fibreuse pour en faire une purée lisse. C'est un dessert plutôt sucré, que l'on sert parfois avec de la crème.

L'origine de cette recette remonterait à 1621, en Nouvelle-Angleterre, alors que des pionniers de la première colonie européenne permanente auraient voulu retirer les graines d'une citrouille. Ils ont eu ensuite l'idée de remplir celle-ci de lait, de miel et d'épices, faisant cuire le tout sur les cendres. La version plus "évoluée" de cette recette fut de mettre cette garniture sur un fond de tarte, et c'est de cette façon qu'est née la tarte à la citrouille que nous connaissons aujourd'hui.

- 1 pâte brisée
- 1 kg de potiron pelé
- 3 oeufs
- 20 cl de lait concentré non sucré
- 150g de sucre roux
- 1 cuillère à café de canelle
- 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
- 3 pincées de noix de muscade

1) Préchauffez le four à 180°C.
2) Faire cuire la chair du potiron dans l'eau bouillante et en faire une purée. Réserver.
3) Dans un saladier, battre les oeufs et le sucre, ajouter la cannelle, la muscade, le gingembre et mélanger.
4) Ajouter ensuite la purée et le lait concentré jusqu'à obtention d'un mélange homogène; verser ce mélange sur la pâte brisée et enfourner à 180°C pendant 15 minutes.
5) Baisser la température à 165°C, et laisser cuire encore 30 minutes. Laisser refroidir à température ambiante et mettre au frigo. Servir avec un peu de chantilly!


5- LES SLOPPY JOES

Ce burger peu traditionnel connaît une certaine contreverse quant à son origine exacte. Certains disent que le plat aurait été inventé dans les années '30 à Key West, en Floride, au Bar Sloppy Joe's. D'autres prétendent plutôt que c'est un cuistot du nom de Joe qui aurait fait cette découverte à Sioux City, en Iowa. Quoi qu'il en soit, si vous vous laissez tenter par l'expérience, vous devriez laisser tomber l'idée de le manger avec vos mains et utiliser vos ustensiles!




Selon les régions visitées aux États-Unis, vous découvrirez une culture culinaire fascinante et surtout, bien différente. Par exemple, du nord au sud et de l'est à l'ouest de ce pays, les aliments cultivés varient beaucoup. Vous n'aurez donc pas la même expérience en visitant la Nouvelle-Angleterre ou la Côte Ouest. Voici quelques saveurs régionales à essayer lors de votre séjour aux États-Unis :


1- LE NEW ENGLAND CLAM CHOWDER

C'est une chaudrée de palourde à goûter absolument lors de votre passage à Boston! Il paraît que c'est dans cette ville où vous pourrez goûter l'authentique arôme de la chaudrée populaire. La première version écrite de cette recette remonterait au milieu du 19e siècle. Les ingrédients qu'on y inclut sont du porc salé, des oignons, des pommes de terre et bien évidemment des palourdes! Ce mets consistant bien simple permettait, à l'origine, de combiner des aliments faciles à trouver et peu cher. Et aujourd'hui encore, on peut le déguster dans une miche de pain évidée ou encore dans un bol avec des craquelins.

- 2 boîtes de palourdes de 142g
- 3 tranches de bacon hachées
- 1/4 tasse de beurre
- 1 oignon haché
- 1 branche de céleri hachée
- 1/4 tasse de farine
- 1 litre d'eau
- 1 cuillère à café de thym séché
- 1 feuille de laurier
- 1 tasse de maïs en grains cuit
- 375g de pommes de terre grelots, cuites et coupées en cubes
- 12,5 cl de crème 15%
- 250g de filet d'aiglefin coupé en cubes (facultatif)
- sel et poivre

1) Égoutter les palourdes et réserver la moitié de leur jus.
2) Dans une casserole, dorer le bacon dans le beurre. Ajouter l'oignon, le céleri et cuire jusqu'à tendreté. Ajouter la farine et cuire 2 minutes en mélangeant bien. Verser l'eau, puis les palourdes et le jus réservé dans la casserole en remuant à feu moyen-élevé.
3) Ajouter le thym, le laurier, le maïs, les pommes de terre et la crème. Laisser mijoter doucement de 2 à 3 minutes. Ajouter le poisson et poursuivre la cuisson de 2 à 3 minutes. Saler et poivrer. Servir chaud.



2- LE PETIT PAIN DE HOMARD DU MAINE

Mieux connu sous l'appellation américaine de "Maine lobster roll", ce petit sandwich est un incontournable si vous vous promenez dans l'état du Maine. On le trouve sur tous les menus, du petit restaurant sur le pouce aux grands restaurants quatre étoiles. Il s'agit en fait de mélanger la chair de homard à de petits cubes de concombre, de la mayonnaise et d'insérer le tout dans un pain hot-dog.  Si vous aimez la friture, vous pourriez essayer leur petit cake au crabe (crab cake), un autre incontournable de la Nouvelle-Angleterre.



3- LES CÔTES LEVÉES

Les côtes levées de porc sont très populaires dans la cuisine américaine et asiatique. Aux États-Unis, on appelle souvent ce plat salissant (on vous le servira assurément avec un bavoir en plastique et des lingettes humides pour vous nettoyer les doigts après avoir mangé) "baby back ribs". L'origine de l'introduction de cette pièce de viande en Amérique n'est pas clairement identifiée. Il semblerait par contre que ça se soit fait il y a bien longtemps puisque la population européenne trouvait barbare de manger le peu de viande se trouvant entre les côtes du porc.



Questions & Réponses