vert tour age food wi-fi dollar who-we-are Promo 6 1 tel road2 yt road ins full 1 voyage-badge permit region camping-car g 6 question fb climate road-left logo-f stationnement arrow-right city type-of-trips free-cancellation h-western-canada road-right tw limit f-name available

5 faits étonnants que vous ne saviez (peut-être) pas sur les États-Unis

Vous croyez tout connaître sur les États-Unis ?

Mais saviez-vous que...

 

1. C’est le troisième pays le plus visité au monde 
 

D’abord, félicitations aux Français, qui détiennent (encore une fois) le record du pays le plus visité au monde avec 86,9 millions d’entrées touristiques internationales en 2017.

Les États-Unis ont longtemps occupé la deuxième position de ce prestigieux palmarès, jusqu’à ce qu’ils soient détrônés par l’Espagne l’année dernière.

En effet, 73 millions de voyageurs ont décidé de rendre visite aux Américains, alors que 82 millions de vacanciers ont plutôt été séduits par l’Espagne.

 

Malgré cette défaite, le nombre de visiteurs étrangers aux États-Unis reste franchement impressionnant.

Les trois villes les plus visitées par ces derniers en 2017 sont :

1. New York (12,4 millions)
2. Miami (6 millions)
3. Los Angeles (5,8 millions)

Times Square à New York
New York est la ville la plus visitée des États-Unis 

Et les parcs nationaux sont :

1. Great Smoky Mountains (11 millions)
2. Grand Canyon (6,2 millions)
3. Zion (4,5 millions)

Vue sur le Great Smoky Mountains National Park
Le Great Smoky Mountains est le parc national le plus visité des États-Unis

Vous vous demandez peut-être ce qu’il advient du mythique parc de Yosemite, figurant habituellement dans le top 3 ?

Non sans surprise, on le trouve en cinquième position.


 

2. La plus belle route panoramique au monde est en Californie
 

La rumeur veut que la plus belle route panoramique soit la Highway 1, aussi connue sous le nom de « Pacific Coast Highway »

Celle que plusieurs surnomment également la « California Dream Highway » longe de très près l’océan pacifique, ce qui laisse place à des panoramas absolument magnifiques

Vue sur la Highway 1 et le Bibxy Bridge
Vue sur le pont de Bixby Bridge, une des plus grandes icônes californiennes 

Le tronçon le plus impressionnant est celui qui traverse la région de Big Sur au départ de Monterey, jusqu’à Lucia.

À moins de 30 kilomètres de Monterey se trouve le pont de Bixby Creek. À juste titre, il est l’icône de cette route panoramique et un des endroits emblématiques de la Californie.

Pfeffeir Beach sur la Highway 1
La plage de Pfeffier au coucher du soleil 

Parmi les autres arrêts incontournables, notez la plage paradisiaque de Pfeiffer, ainsi que les chutes McWay.


 

3. La ville-cimetière de Colma compte plus de morts que de vivants
 

Située en banlieue de San Francisco, la ville de Colma est surnommée « City of the Dead », « City of Souls » ou « City of the Silent ». 

Avec des noms à faire frissonner comme ceux-ci, des explications s’imposent, n’est-ce pas ?  

Cimetière de la ville de Colma
La ville de Colma est surnommée « City of the Dead » | Crédit photo : ATI

À la fin du 19e siècle, la ruée vers l’or fit augmenter à toute vitesse le nombre d’habitants de San Francisco et la population craignait énormément la propagation des maladies contagieuses, telles que le choléra. 

Le conseil de surveillance de la ville, inquiet par le manque d’espace et pour la santé publique, vota pour l’interdiction des enterrements à l’intérieur des limites de la ville au début des années 1900.

Dix ans après, la décision d’exhumer les cadavres et de les transporter ailleurs fut prise. 

Vue d'un immense cimetière dans la ville de Colma
Vue sur un immense cimetière dans la ville de Colma | Crédit photo : ATI

Par conséquent, la petite municipalité de Colma fut officiellement créée en 1924 pour servir de nécropole

Aujourd’hui, on compte 17 cimetières dans la petite ville où le nombre de corps enterrés est mille fois plus élevé que le nombre d’habitants. 

Pas étonnant que le slogan de la ville soit « It’s great to be alive in Colma » !

 


4. On y trouve l’endroit le plus chaud au monde
 

Le 10 juillet 1913, une température de 56,7 degrés Celsius a été enregistrée dans le parc national de Death Valley.

Badwater Road à Death Valley
Death Valley

Durant 90 ans, le record a appartenu à El Azizia, en Libye. 

En 2012, l’Organisation météorologique mondiale a contesté ce fait et a obtenu gain de cause après une enquête. 


 

5. La Statue de la Liberté est un cadeau de la France
 

Cette sculpture monumentale est un des plus grands symboles des États-Unis. Fièrement érigée sur Liberty Island à New York, elle est connue à travers le monde.

Mais saviez-vous qu’elle avait été offerte aux Américains par le peuple français, en gage d’amitié ?

Statue de la liberté
Statue de la Liberté 

La statue iconique fut construite en France durant 9 ans avant d’être dévoilée à la population le 28 octobre 1886 pour marquer le centenaire de la déclaration d’indépendance des États-Unis. 

Elle fut classée monument national en 1924 et figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984.

Son nom officiel est « Liberty Enlightening the World », ou en français « La Liberté éclairant le monde ». 

Road trip aux États-Unis

Partez à la découverte des États-Unis en toute liberté.
 


 

Voilà !

Alors, saviez-vous réellement tout sur votre pays favori ? 

Et vous, connaissez-vous d’autres faits intéressants concernant les États-Unis d’Amérique ? Si oui, n’hésitez pas à vous exprimer dans la zone commentaire ci-dessous

Partagez cet article

Cet article a été partagé 59 fois

Karine Beaudin

Amoureuse de nos grands espaces et conseillère en voyages pour l’équipe Authentik, c’est avec fierté que je fais découvrir les plus beaux trésors de mon pays au reste de la planète. Bienvenue chez nous !

5 commentaires

xavier donnet 17 août 2018, 15h58
Aller aux USA, c'est un peu comme si on rentrait dans sa TV pour vivre dans les innombrables films/séries qu'on a vus précédemment...
Répondre
Karine Beaudin 20 août 2018, 11h19
Oh, ça c'est bien vrai ! D'ailleurs, quels sont vos préférés ?
Répondre
Baudelet 13 novembre 2018, 07h16
Bonjour,
Puis-je vous contacter par mail car j'aurais plusieurs questions?
Merci,
Céline
Répondre
xavier donnet 15 août 2018, 16h37
Je reconnais que je ne connaissais pas la ville-cimetière de Colma, CA, alors que , mis bout à bout, j’ai passé près de 3 ans à parcourir du N au S et d’E en O ce gigantesque pays. Près de 200 000 km parcourus avec le bon, la brute et le truand pour découvrir les mystères de l’Ouest, et sur les traces de Thelma & Louise pour libérer Django de ses chaines. Au Texas, j’ai accompagné JR dans son univers impitoyable. J’ai également grimpé les rues de San Francisco, j’ai même pris un tramway nommé Désir pour rejoindre une maison bleue là-haut sur la colline, mais ne mangeant pas de chips, je n’ai pas connu d’alerte à Malibu. Avec le gros Lebowski, j’ai régné tel un incorruptible sur le département de police de Chicago. Secondé par l’inspecteur Harry, j’ai patrouillé dans la section criminelle de New York sous le nom de code Nina. Après une bagarre dans un club de combat avec un marcheur des Texas Ranger, un inspecteur du nom de Columbo m’a envoyé aux urgences sur la place de Melrose, et accompagné d’un flic de Beverly Hills, j’ai été soigné par une femme médecin, le Dr Quinn. A Roswell, j’ai vu des hommes en noir partir par la route de Madison pour une zone où le Pastis 51 coule à flot. Vu le risque de faire des rencontres du 3è type avec de drôles de dames, Max le fou m’a procuré une arme fatale pour me promener avec sa Ford Gran Torino. Avec mon pote Kevin, j’ai dansé avec les loups. Ensuite, avec Harley et son fils David, j’ai croisé une bande de sauvages dans une ville peuplée de sorcières bien aimées. Puis, avec 7 mercenaires et un homme qui valait 3 milliards, on a attaqué un café à Bagdad. Enfin, Jaimie, une dame super, m’a montré la ligne verte à suivre pour pêcher les poissons Wanda sans perturber le silence des agneaux. Il n’y a que dans les montagnes de Brokeback que je ne me suis pas fait d’amis pour la vie, et pourtant, j’ai cherché Susan désespérément. J’ai vraiment une fatale attraction pour ce pays. Pour une poignée de dollars, je réalise un rêve, et pour quelques dollars de plus, j’en fait ma fureur de vivre…merci à mon épouse de ne pas être une femme désespérée à la maison et de ne pas rétrécir les gosses afin que je puisse continuer à manger de la tarte américaine…Oh, il est grand temps que je prenne mon avion pour le pays où le diable s’habille en rouge et pas en prada, car jamais plus je ne pourrai sonner à maman pour lui dire que j’ai raté l’avion vu que le retour vers le futur est mission impossible….
Répondre
Karine Beaudin 17 août 2018, 15h26
Wow ! Combien de références de films dans ce long paragraphe ? ;)
Répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation

TOP 5 des road trips aux USA