Comment combattre le décalage horaire?

Décalage horaireLe décalage horaire est bien souvent l’ennemi juré à combattre lorsque l’on quitte notre fuseau horaire pour en traverser plusieurs autres et se rendre à l’étranger.

Bien que ce dernier nous affecte tous, certains d’entre nous ressentent des symptômes beaucoup plus importants que d’autres.

Pour atténuer rapidement les contrecoups du “jet lag”, suivez ces 5 conseils pratiques :

1- La lumière

Lumière naturelleSachez que ce n’est pas par hasard que l’on tamise les lumières de cabines durant un vol : ce serait en fait pour donner un signal à notre corps que c’est un bon moment pour faire la sieste ou dormir.

Les scientifiques de la NASA disent même que la lumière est le premier signal environnemental indiquant à notre horloge interne quand il est temps de dormir ou de se réveiller

Ils mentionnent également que pour contrer les effets du décalage horaire, il faut contrôler l'exposition de notre corps à la lumière et à l'obscurité.

L’idéal est donc de s’exposer à une bonne dose de lumière naturelle en arrivant à destination, puisque cette dernière à un effet très important sur notre horloge biologique.

Par contre si vous voyagez vers l’est, on dit qu'il serait préférable d’éviter la lumière les deux premiers matins, pour ensuite en faire le plein entre midi et 16h00.

2- L’alimentation

Il existe plusieurs théories sur ce qu’on devrait manger ou non à bord d’un avion, afin de rattraper plus rapidement notre rythme “normal” une fois arrivés à destination.

Notre horloge biologique est fortement influencée par le moment où nous mangeons et par la quantité de nourriture ingérée.

Du côté de l'Université Harvard, des chercheurs croient qu’en ne mangeant pas quelques heures avant et pendant le vol (en ne buvant que de l’eau), pour ensuite prendre un repas à heure locale peu de temps après l’atterrissage serait la meilleure chose à faire pour resynchroniser plus rapidement les rythmes biologiques de notre corps.

Attention par contre à ce que vous mangerez en arrivant sur place, car on dit qu’un repas de type gras et salé peut retarder l’ajustement à l’heure locale. Également, il faut adapter cette façon de faire à votre diète et à vos besoins bien spécifiques.

Mais, sans jeûner, pourquoi ne pas manger sain, léger et en petites quantités, sans oublier de boire beaucoup beaucoup d’eau ? Ça ne peut pas faire de tort !

3- La direction du vol

VolIl semble y avoir des preuves scientifiques sur le fait qu’un vol vers l’est est beaucoup plus difficile sur le corps qu’un vol vers l'ouest et qu’il serait même de 30 à 50% plus facile de récupérer après un vol vers l’ouest.

La raison est simple : Quand vous voyagez vers l'ouest, vous gagnez plusieurs heures, de sorte que votre journée se prolonge et que votre corps obtient le temps supplémentaire dont il a naturellement besoin. Lorsque vous voyagez à l'est, la journée est raccourcie, ce qui rend le corps plus difficile à régler parce qu’il doit couper dans son cycle naturel.

On dit que l’idéal serait de planifier un vol avec une arrivée le soir si on voyage vers l’est, ce qui est peut-être un peu moins facile à faire !

4- L’activité physique et mentale

Bien que ce facteur ait moins d’incidence que les autres, il est important de bouger à bord, de se lever, de marcher, de faire quelques étirements, afin d’éviter de rester assis trop longtemps.

L’exercice physique à une influence très importante sur les symptômes du décalage horaire et ceux qui ne sont pas actifs peuvent d’ailleurs souffrir plus longtemps de ces effets que les autres.

Également, lorsque vous arrivez à destination, bougez le plus possible et tenez-vous actifs.

Dans le cas contraire, s’il est temps pour vous de relaxer à bord, mieux vaut calmer l’activité mentale et ne pas regarder la télévision ou tout autre appareil stimulant.

Cela vous aidera à déconnecter le mental pour que vous puissiez arriver reposé.

N’oubliez pas, prenez surtout beaucoup de repos avant le départ !

5- La caféine et l’alcool

Boire eauC’est bien connu, le café et l’alcool sont diurétiques et ils entraînent la déshydratation, ce qui peut avoir pour effet d’aggraver les symptômes du décalage horaire.

L’idéal est de boire uniquement de l’eau et d’éliminer toute sorte de sucre, d’alcool ou de caféine comme le thé, le café, les boissons alcoolisées, les jus et les boissons gazeuses.

Croyez-moi, votre corps vous en remerciera !

Alors, en résumé ?

- On dort beaucoup avant le vol et on se repose pendant
- On reste actif, on se lève, on s’étire, on marche
- On mange peu, sain, léger et en petites quantités ou pas du tout.
- On boit beaucoup d’eau
- On prend un bain de lumière naturelle en arrivant, sauf si on voyage vers l’est !

 

Partagez cet article

Cet article n'a pas encore été partagé. Soyez le premier!

Simon Lemay

Simon est un Québécois passionné par son coin de pays et désireux de vous le faire découvrir. À ce point qu'il a fondé Authentik Canada et Authentik USA, des spécialistes du voyage sur mesure en Amérique du Nord pour les familles et les couples.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation

TOP 5 des road trips aux USA