Route 66 entre Los Angeles et Las Vegas : Le guide ultime


Ah ! La route 66. Surnommée la Mother Road, elle a connu son apogée dans les années 50 et 60, alors que des milliers d’Américains en vacances l'empruntaient pour rejoindre le Grand Canyon ou Disneyland. 

Je vous propose de découvrir un de ses tronçons méconnu, mais qui cache bien des surprises... à l'image de cette route mythique !

Voici mon guide de la Route 66 entre Los Angeles et Las Vegas.  


Carte de la Route 66

Los Angeles

 

Santa Monica


Point de départ : la fin.

Et oui, on commence ce road trip là où la route principale de l’Amérique rencontre l’océan :  au quai de Santa Monica.  

Prenez en charge votre voiture de location à Los Angeles, puis, avant de prendre la route, profitez-en pour faire une petite balade sur le Santa Monica Pier. 

Au bout de celui-ci, vous trouverez le Pacific Park, reconnu pour ses airs de fête foraine !
 

Centre-Ville de Los Angeles

Il vous faudra maintenant traverser l’effervescente ville de Los Angeles. Vous passerez par des lieux réputés de la cité des anges. 

Vous remarquerez d’abord Rodeo Drive, la rue du shopping des fortunés de Beverly Hills.  Les plus grands designers de ce monde y ont pignon sur rue.  

Pour ceux qui n’ont pas les moyens des vedettes hollywoodiennes, la rue reste agréable à sillonner, café à la main. 

Arrêtez-vous par la suite au Hollywood Walk of Fame, qui n’a plus besoin d’introduction. 

Prenez le temps de prendre une photo avec l’étoile de votre star préférée ou encore avec l’un des nombreux amuseurs de rue, plus souvent qu’autrement aux allures des plus grands d’Hollywood !
 

Pasadena


En sortant de cette jungle de béton, vous passerez par la petite ville de Pasadena, qui abrite la California Institute of Technology, en plus d’accueillir le fameux RoseBowl.  Difficile de faire plus Américaine !

Faites un arrêt dans la Old Town, elle allie éclectiquement bâtiments historiques et restaurants branchés. 
 

San Bernardino


Quand je disais qu’il était difficile de faire plus Américaine que Pasadena, j’ai un peu menti.  C’est à San Bernardino qu’à vu le jour le premier McDonalds (ou McDees, comme les locaux diraient).

Les amateurs de Fast Food seront heureux d’apprendre qu’un musée en l’honneur de la chaîne est maintenant ouvert à l’emplacement exact de ce premier établissement de ’’haute gastronomie’’.

Si vous êtes familier avec l’histoire de la Route 66, vous savez sûrement déjà que des stands à jus fraîchement pressé, en forme d’orange, étaient présents tout au long de celle-ci.  Le dernier se trouve ici, à San Bernardino, devant le Bono’s Restaurant and Deli.  

Bien que plus en service, il demeure un populaire spot photo pour les voyageurs en quête des dernières reliques existantes.

Finalement, faites un arrêt au Wigwam Motel.  Celui-ci offre une architecture assez atypique : c’est un village de tipis !  Un stop obligé lors d'un voyage en famille dans l'Ouest américain.
 

Détour vers Joshua Tree et Palm Springs

 

Palm Springs


Vous avez le temps pour un petit détour ?  La villégiature en plein désert, ça vous tente ? 

Dérogez un peu du chemin entre San Bernardino et Victorville et offrez-vous une pause à Palm Springs

La ville de Palm Springs a tout pour surprendre : des hôtels sophistiqués et originaux, des sources thermales et des spas, des parcours de golf, et une architecture tout à fait unique.  

Si Palm Springs étonne par son look, elle est aussi bien reconnue pour sa gastronomie locale.  Je vous recommande fortement un dîner au cœur de la ville, sur Palm Canyon Drive.
 

Parc national de Joshua Tree


Non loin de là se trouve également le parc National de Joshua Tree

Si le cœur vous en dit, parcourez la route panoramique longue de 100km qui traverse ce parc national de renom. 

Au rendez-vous : des panoramas désertiques, un impressionnant champ recouvert de cactus – le Cholla Cactus Garden – ainsi que la vedette du parc, l’arbre de Josué, véritable emblème du Sud-Ouest américain.

Après ce petit détour de jouvence, reprenez la route vers Victorville.
 

Victorville


Bienvenu à Victorville, une charmante municipalité du comté de San Bernardino.

Il existe plusieurs musées relatant l’histoire de la Route 66, tout au long de celle-ci.  En Californie, c’est à Victorville que vous le trouverez.  Faites-en une visite pour bien comprendre toute l’histoire derrière votre chemin !

Vous avez faim? Ça tombe bien.  Le Emma Jean Holland Burger café vous sert des mets américains, sans prétention, dans une atmosphère authentique. 

Croyez-moi sur parole : vous voulez goûter leurs rondelles d’oignon.
 

Elmer's Bottle Tree Ranch


Dernier arrêt dans la région, le Elmer’s bottle tree ranch. Cette installation vous sautera au visage : une forêt de verre, au milieu du désert, entourée de barbelés.  

Je vous le donne, à première vue, ce n’est pas la plus accueillante. C’est cependant mon coup de cœur.

L’artiste, Elmer Long, a sillonné la route 66 avec son père durant toute son enfance, en y récoltant bouteilles de verres et autres objets saugrenus. 

Aujourd’hui, ces objets créent des univers distincts et colorés, et le vent qui s’y jette projette une douce mélodie.
 

Barstow 


Nous voilà presque à mi-chemin, pour un stop à Barstow. 

La rue principale qui traverse toute la ville restera votre repère. 

Entre la 1re et la 7e avenue, vous trouverez les Main Street Murals, une série d’une trentaine de murales, peintes pour redynamiser la ville, tout en y racontant son histoire !

Au 1611, vous trouverez la Barstow Station.  Une station de train reconvertie en un arrêt coloré pour les ‘’roadtrippers’’ de la route ! 

Vous souhaitez vous la couler douce?  Barstow est un arrêt de choix pour y passer la nuit.  Dirigez-vous vers le Route 66 Motel

Ce motel vous donnera en effet l’impression de vous y arrêter dans les années 50s.  Au rendez-vous : le Far West, des voitures d’époque et des reliques des années de gloire de la 66. 

En soirée, offrez-vous l’expérience américaine : une soirée au cinéparc.  Le Skyline drive-in vous présente les films du moment, au beau milieu du désert. 

En repartant de Barstow, quelques arrêts s’imposent.
 

Peggy Sue's 50s Diner


Le Peggy Sues’ diner est une institution de la route 66. Vous le verrez de loin avec son arche de porte en Jukebox !

Que ce soit pour sa boutique tenant des articles des années 50 ou pour un bon vieux cheeseburger, vous devez vous y arrêter. 
 

Calico Ghost Town


Un peu plus loin, la ville fantôme de Calico est un incontournable de ce Road trip. 

Ville minière fondée à l’époque de la ruée vers l’argent, elle fut très lucrative dans les dernières décennies des années 1800s, pour être par la suite désertée complètement en 1907, des suites de la chute du prix de l’argent. 

Aujourd’hui, vous pouvez vous balader à travers les bâtiments historiques, qui sont parsemés de boutiques, d’attractions et de restaurants.  Un immanquable du désert de Mojave !

 

 

Amboy

 

Prochain arrêt : Amboy 

Sans contredit un stop forcé sur la route 66, le Roys’ motel café vous permettra de faire le plein, de vous rafraîchir, mais surtout de prendre une photo de sa fameuse enseigne. 

Bien qu’Amboy soit une mini-municipalité quasi désertée, l’institution tient bon, pour le plus grand plaisir des fanatiques.  

Un autre incontournable de la région, le Bagdad café se présentera à vous.  Devenu populaire à cause du film allemand du même nom, il faut y faire un arrêt si vous êtes des cinéphiles.  

Mais attention, contrairement à son alter ego cinématographique, le café n’offre pas le service de bar. 

Dernier arrêt, le cratère d’Amboy.  Vous serez surpris par la symétrie naturelle de ce vestige volcanique vieux de 6000 ans. 

Aventurez-vous dans les différents sentiers le traversant pour une vue époustouflante du désert de Mojave, à plus de 460 mètres d’altitude.  

Puis, si vous souhaitez immortaliser votre passage, vous trouverez à la sortie d’Amboy le graffiti corridor.  Des centaines de voyageurs y ont laissé leur empreinte sous forme de messages peints, ou en y accrochant leurs chaussures !
 

La réserve nationale de Mojave 


Il est maintenant temps d’entreprendre la traversée de la réserve nationale de Mojave.  Commencez votre visite par un arrêt au centre des visiteurs de Kelso Depot. 

Attention : ce centre n’est ouvert que du jeudi au lundi. 

Vous y trouverez des cartes et une panoplie d’informations pour explorer la réserve, selon vos intérêts et le temps alloué.  

Je recommande les dunes de Kelso, pour un panorama désertique digne d’une carte postale. 

Pour les friands de randonnée, la plus populaire est celle menant au sommet du Teutonia Peak, point culminant du Cima Dome.  

Vous y serez entourés d’arbres Josué, mais il ne faut pas vous laisser berner par cette beauté, il s’agit d’une randonnée assez physique.  

Prévoyez donc beaucoup d’eau, et partez explorer pour brûler les calories des nombreux Fast Foods de la route ! 

 

 

Baker


À la sortie de la réserve, votre prochain arrêt sera Baker. 

Ici, place à la Science-fiction au Alien Fresh Jerky.

Ayant l’apparence d’un vaisseau spatial, vous ne pourrez pas le manquer.  Leur offre à la base était, vous l’aurez deviné, les fameux Jerky américains - des sachets de viande séchée. 

De nos jours, vous y trouverez de tout : des collations, des souvenirs au thème spatial, et quelques petites surprises... hors de ce monde !

Le site accueillera également sous peu l’hôtel UFO, où les voyageurs dormiront dans un établissement intergalactique. Peut-être aurez-vous la chance de le visiter ou d’y séjourner ?
 

Route Zzyzx


Dernier stop avant d’entamer le tronçon final vers Las Vegas : la route Zzyzx. (Prononcée ‘Zi-zix)

Cette route a été imaginée par Curtis Howe Springer, un animateur radio évangéliste à l’ego démesuré (pour ne pas dire un gourou). Ce dernier souhaitait que sa création soit le tout dernier mot du dictionnaire, d’où le nom un peu farfelu. 

À la fin de cette route, vous trouverez le centre de santé déserté du dit gourou.  Bien qu’il fût très fréquenté dans les années 40s et 50s, le repaire demeure inhabité depuis leur éviction en 1974. 

L’endroit appartenant maintenant au réseau des universités de la Californie, le site demeure très bien entretenu.   

Vous pouvez donc visiter ce qu’il en reste et marcher sur le boulevard of dreams... si vous osez.
 

Las Vegas


En route pour le point d’arrivée : Las Vegas !

Juste avant de rejoindre la ville du vice, près du lac Jean Dry, faites un arrêt spécial pour admirer l’œuvre des Seven Magic Mountains.  

Installées en 2016 pour une durée initale de 2 ans, ces sept sculptures colorées ont tellement eu de succès qu’elles resteront sur place au moins jusqu’en 2021.  

L’artiste, Ugo Rondinone, explique que l’œuvre composée de rochers empilés et peints en couleurs flamboyantes est installée symboliquement entre le naturel (les montagnes et le désert) et l’artificiel (l’autoroute achalandée). 

Vous aurez compris qu’il s’agit d’une critique des lieux comme Las Vegas.  Mais que l’on soit en accord ou non avec l’opinion de l’artiste, il est difficile de ne pas être interpellé par leur prestance.

Puis, vous y êtes enfin !  Après cette épopée à travers le désert, permettez-vous l’opulence !

Concerts d’envergures, magasinage, balade sur la Strip, visite de casinos... la ville qui ne dort jamais est à vous !
 

CONSEILS AUTHENTIK

•    Privilégiez ce parcours entre le début mai et la fin septembre et entre le jeudi et le lundi pour vous assurez que toutes les attractions soient accessibles.
•    Ce circuit est bien évidemment réversible : vous pourrez donc l'intégrer facilement à votre itinéraire dans l'Ouest américain.
•    N’ayez pas peur de prendre le temps ! Bien que le trajet se fasse en 4 ou 5 heures, arrêtez-vous dans les nombreux attraits pour bien vous empreigner de l’histoire de cette mythique route ! 
•    Prévoyez une arrivée à Las Vegas après la tombée du jour : c’est impressionnant de constater le jet de lumière de la ville au loin, de la route désertique.

 

Voilà ce qui conclut l'ultime guide de la route 66 entre Los Angeles et Las Vegas.  

Vous avez découvert des petits secrets bien gardés sur ce tronçon ? N’hésitez pas à nous les partager en commentaires ! 

Karolane Lessard

Fervente de nos vibrantes villes autant que de nos grands espaces, ma vie gravite autour du voyage et de l’aventure. Il va donc de soi que je partage les splendeurs et les secrets de mon coin de pays aux autres âmes voyageuses. Bonne découverte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation

10 commentaires

maria villaroge 10 novembre 2019, 05h17
Je reviens du circuit Grand Ouest, et ce qui vraiment dommage c'est que je ne connaissais votre site "Authentik USA". Il est vraiment complet , plein de renseignements très utiles. Je vais en parler autour de moi
Répondre
Karolane Lessard 11 novembre 2019, 09h19
Bonjour Maria,
J'espère que le retour à la réalité n'est pas trop difficile ;)
C'est bien dommage, en effet, mais je suis certaine que ça a tout de même été un voyage magnifique. Merci pour tes bons mots, on sera là pour tes amis .. ou pour ton second voyage chez nous ;)
Répondre
Michelle Boucher 5 novembre 2019, 11h04
Excellent conseil de prendre son temps et de prendre la journée entière pour la parcourir. Ce n'est pas toujours la destination qui est le seul attrait mais la route pour s'y rendre ;)
Répondre
Karolane Lessard 6 novembre 2019, 14h03
Tu as bien raison Michelle ;)
Répondre
Alexandre Parent 2 octobre 2019, 16h42
Cette fameuse route 66 avec une moto est dans ma ''bucket list" depuis plusieurs années !
Un jour, j'en ferai la découverte.
Merci de tes conseils !
Répondre
Karolane Lessard 3 octobre 2019, 10h21
Faudra s'y mettre Alexandre ;)
Tu nous en donneras des nouvelles !
Répondre
Sophie 2 octobre 2019, 11h56
Ahhh l'ouest américain !! Je rêve d'y aller un jour ! Merci pour toutes ces informations pertinentes ! =)
Répondre
Karolane Lessard 2 octobre 2019, 13h53
Tout commence par un rêve :) Tu nous en donneras des nouvelles !
Répondre
Valérie Pin 2 octobre 2019, 10h23
Wow merci pour toute ces belles recommendations!
Personnellement j'ai adoré le Parc de Joshua Tree, ca vaut vraiment le détour!
Répondre
Karolane Lessard 2 octobre 2019, 13h49
Difficile de ne pas tomber sous le charme de ces fameux arbres de josué , en effet. :)
Merci d'avoir partagé tes impressions !
Répondre