Séjour sur New York : Quelques escales authentiques

À Paris, fais comme les Parisiens, et à New York, fais comme les New-yorkais.

Par ici les idées d'escale authentique, où vous ferez enfin partie des citadins.

 

On est arrivés à New York un vendredi soir, tard, et on était affamés.

C'est sur le coup de minuit qu'on est finalement sortis du taxi jaune, pour trouver le Blue Ribbon, rue Sullivan, dans Manhattan.

Ici, on savait que l'ambiance serait animée, et que les couche-tard étaient bienvenus!

 

Après l'apéro au bar, on a rejoint notre table : plateau d'huîtres, poisson frais, os à la moelle, et beaucoup d'autres assiettes ont été déposées devant nous, pour le bonheur de nos panses, sans oublier le bon vin.

Ouvert jusqu'à 4 heures du matin, voilà le repère de plusieurs cuisiniers et serveurs, qui mangent un morceau après le travail, un endroit sympathique et rassembleur où il fait bon flâner.

 

Le lendemain, on s'est lancés sur les rues de Manhattan, pour constater à quel point elle était vibrante, la grande city.

Pour le petit-déjeuner, un détour à l'épicerie Dean & DeLuca nous a vraiment ravis.

Parmi nos escales planifiées et découvertes impromptues de la journée, comptez le très vivant marché Eataly, mais aussi les quartiers de Greenwich, avec ses superbes façades et son ambiance bohème, et Soho, avec ses cafés hip et ses galeries d'art.

 

Mais surtout, j'ai eu l'impression de jouer véritablement les New-yorkaises, ne serait-ce qu'un moment, en fouinant avec plaisir dans l'une de ces librairies où les bouquins tapissent les murs, un peu pêle-mêle...

Pour ma part, j'ai adoré rêvasser sur les étages de Housing Works Bookstore Cafe, et aussi dans les allées de la librairie Spoonbill & Sugartown Book.

 

En soirée, à New York, un concert de jazz s'impose tout simplement. L'expérience n'en a été que plus révélatrice lorsqu'on a opté pour une petite boîte plutôt qu'une grande maison.

Le Jazz Standard au centre-ville, sur la 27th Street, nous a littéralement charmés, mais s'il advenait que c'était bondé, car les places y sont peu nombreuses, pensez aussi à Barbès, un format de salle toujours aussi convivial, du côté de Brooklyn.

 

Lors de notre long séjour sur New York, le détour sur Brooklyn était absolument nécessaire.

Pour nous, il était clair que l'expérience la plus typique à faire une fois le pont traversé, serait de voir l'équipe des Nets tirer au panier, au flambant neuf, ou presque, Barclays Center.

Et hop, deux billets plus tard, nous voilà dans l'estrade, les yeux rivés sur le court, à écouter du Jay-Z entre deux jeux de basketball.

Ici, c'est garanti, vous vivrez un pur moment de divertissement à l'américaine!

 

Et pour la dernière soirée de notre séjour sur New York, on a misé sur une escale plus posée, mais toujours authentique : un repas au restaurant Otto Enoteca Pizzeria, du célèbre chef Mario Batali.

Les produits, plusieurs importés d'Italie, y sont à tomber par terre, entre charcuteries, fromages, condiments et huile d'olive, et l'est encore plus la spécialité en plat de résistance, indétrônable à ce jour même si je trouve de bonnes rivales sur Montréal : la pizza maison.

Et surtout, ne levez pas le nez sur le décor qui fait un peu vieillot : l'expérience complète « bouffe, vin, service » y est impeccable.

Ah, j'y rêve même encore, à cette pizza aux quatre fromages...

 

PS : Un séjour à New York n'est rien sans essayer la bouffe de rue, que ce soit pour le lunch ou le dîner : hot-dog ou burger, jouez le jeu, et lancez-vous. Ou essayez l'un de ces petits stands où il n'y a que 5 ou 6 places assises, excellents pour a late bit.

 

Et vous, quelle escale a fait de votre séjour sur New York une expérience plus authentique?

Anouk Legault

Journaliste touristique et conseillère en voyages pour l’équipe Authentik, j’adore découvrir et parler de nouveaux horizons. En écho à Leclerc, mes souliers ont beaucoup voyagé, et ils ne se tannent pas!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation