tel limit region question logo-f fb permit camping-car food dollar arrow-right available 6 1 wi-fi h-western-canada road-left Promo vert climate free-cancellation f-name g full 1 road2 road-right road age who-we-are city 6 stationnement tw yt voyage-badge ins type-of-trips tour

Top 10 des plus belles randonnées de l'Ouest américain

Top 10 des plus belles randonnées de l'Ouest américain

Une des meilleures façons de découvrir les mythiques paysages de l’Ouest américain est de partir en randonnée.

Attachez bien vos lacets, car nous partons à la découverte des 10 plus beaux sentiers. 

 

10. Mesa Arch 

  • Localisation : parc national de Canyonlands, secteur Island in the Sky, Utah 
  • Randonnée idéale pour les familles

  • Longueur : 0,8 kilomètre (boucle) 
  • Durée : 30 minutes
  • Dénivelé : très peu
  • Niveau : facile
  • Départ : stationnement de Mesa Arch

Située sur le bord d’un profond canyon, Mesa Arch est la plus célèbre arche du parc. Devant cette impressionnante formation rocheuse, le panorama qui s’offre à vous est grandiose.

Si la photo vous semble familière, c’est peut-être parce que c’est un des paysages que l’on trouve sur les fonds d’écran du système d’exploitation Windows.

Pour vous y rendre, il vous suffira de marcher une quinzaine de minutes sur un sentier n’ayant pratiquement aucun dénivelé. 

Magnifique à toute heure du jour, Mesa est particulièrement belle au lever du soleil.

Si vous êtes matinaux, surtout, ne manquez pas ce spectacle flamboyant !

 

9. Horseshoe Bend 

  • Localisation : 6 kilomètres au sud de la ville de Page, Arizona
  • Randonnée idéale pour les familles

  • Longueur : 2,4 kilomètres (aller-retour)
  • Durée : 1 heure  
  • Dénivelé : très peu
  • Niveau : facile
  • Départ : stationnement situé sur une petite route, à droite de l’autoroute 89

Creusé par le fleuve Colorado qui coule 320 mètres plus bas, Horseshoe Bend est un méandre en forme de fer à cheval.

La vue sur les eaux émeraude et les falaises orangées est absolument spectaculaire et le sentier qui y mène est facile et très court.

Bien que cette randonnée soit adaptée aux enfants, vous devrez tout de même faire preuve de vigilance une fois au point de vue, car l’endroit n’est pas sécurisé.

En effet, bien que des travaux de réaménagement soient en cours, il n’y a pas encore de barrières devant le précipice. 

Gardez un œil sur les enfants, et ne faites surtout pas de folies pour prendre une photo : sans objectif grand-angle, il est impossible de photographier en totalité le fer à cheval. 

Pensez également à amener de l’eau, car la marche se fait dans le sable et peut être un peu fatigante lors des grandes chaleurs.

 

8. South Rim Trail 


  • Longueur : 5 kilomètres (aller simple, possibilité d’utiliser la navette au retour)
  • Durée : 2 heures
  • Dénivelé : nul 
  • Niveau : facile
  • Départ : arrêt de la navette rouge – Hopi Point

Nombreux sont les points de vue à couper le souffle dans le parc national du Grand Canyon, et pour en profiter il n’est pas nécessaire de vous lancer un grand défi sportif.

En effet, la South Rim Trail est un sentier piétonnier et pavé de 20,6 kilomètres, qui longe directement le Grand Canyon. Il est aussi desservi par un service de navettes gratuites

Vous pouvez donc décider de marcher d’un point à l’autre, ou d’utiliser le transport en commun du parc.

Si vous ne devez faire qu’une section à pied, privilégiez un départ à partir d’Hopi Point, et rendez-vous jusqu’à Monument Creek Vista.

Avec de jeunes enfants, partez du même point que la randonnée précédente, mais arrêtez-vous plutôt à Mojave Point. Vous parcourrez 1,6 kilomètre.  


 

7. Coyote Buttes North Trail

  • Localisation : Coyote Buttes North, Arizona

  • Longueur : 10 kilomètres (aller-retour)
  • Durée : 4 heures
  • Dénivelé : modéré
  • Niveau : intermédiaire
  • Départ : parking Wire Pass

Ce sentier vous mènera à une véritable merveille de l’Ouest américain, appelée The Wave, qui fut longtemps gardée secrète.  

Il s’agit d’une formation rocheuse sculptée par le vent et l’eau, absolument magnifique et très fragile.

Et ce qui la rend encore plus mythique, c’est que l’accès au site nécessite un permis qu’il n’est possible d’obtenir que par un système de loterie en ligne.  Au total, seulement 20 chanceux par jour peuvent y accéder. 

Le nombre de visiteurs limité permet d’empêcher un tourisme de masse et ainsi, de limiter les effets négatifs sur la nature

En rayonnant autour de la populaire vague, plusieurs autres formations géologiques du même style vous en mettront plein la vue. 

Planifiez quelques heures supplémentaires et poussez votre exploration un peu plus loin.

Si vous désirez appliquer pour la loterie, cliquez ici. Assurez-vous de vous y prendre 4 mois d’avance

 

6. Upper Yosemite Falls


  • Longueur : 11,6 kilomètres
  • Durée : 6 à 8 heures
  • Dénivelé : 820 mètres
  • Niveau : difficile
  • Départ : arrêt de navette n°7 – Camp 4

Les chutes de Yosemite sont une série de trois chutes (Lower, Middle et Upper) qui forment ensemble une des plus hautes chutes sur le continent nord-américain

Pour vous rendre jusqu’au sommet le défi est de taille. En effet, comme la montée est constante, il n’y a que très peu d’endroits pour reprendre votre souffle.

À 1,5 kilomètre du départ, profitez-en pour prendre une petite pause à Columbia Rock. Déjà d’ici le panorama est à couper le souffle.

Attention cependant de ne pas vous faire trop d’attentes si vous faites cette randonnée en été, car le débit d’eau est parfois très faible

Mais dans tous les cas, une fois à 739 mètres d’altitude, la vue sur la vallée de Yosemite ne vous fera pas regretter vos nombreux efforts, c’est garanti !

Article similaire

- Visiter Yosemite en 2 jours


 

5. Queens Garden


  • Longueur : 3 kilomètres (aller-retour)
  • Durée : 2 heures
  • Dénivelé : 98 mètres
  • Niveau : Facile 
  • Départ : sunrise point 

Le sentier de Queens Garden vous mènera en plein cœur de l’amphithéâtre de « Hoodoos », ces fameuses tourelles naturelles créées par l’érosion et qui font la renommée du parc national de Bryce.

Classée comme étant la plus facile randonnée qui descend dans le canyon, elle est parfaite pour une sortie en famille

Vous aurez l’impression de marcher dans un autre monde, à travers des châteaux de sable géants ! Les couleurs en fin de journée y sont particulièrement belles.

Prévoyez de bonnes chaussures, car le sable rend le sol un peu glissant, surtout durant la remontée. 

 

4. The Narrows


  • Longueur : à votre discrétion
  • Durée : à votre discrétion
  • Dénivelé : pratiquement nul
  • Niveau : facile à intermédiaire
  • Départ : arrêt de navette n°9 – Temple of Sinawava

Le sentier est situé à l’intérieur d’une immense gorge, creusée par la rivière Virgin.

Ce qui rend cette randonnée particulière, c’est que vous marchez la majorité du temps les pieds dans l’eau, en remontant le courant. 

Avant de vous mouiller, vous devrez d’abord emprunter le sentier très facile Riverside Walk, d’une longueur de 1,6 kilomètre

Ensuite, le vrai plaisir commence. Vous pouvez vous promener entre les immenses parois rocheuses durant des heures, ou simplement durant quelques minutes. 

Cela dit, si vous décidez de marcher durant des heures, gardez en tête que vous devrez revenir sur vos pas.

Bien que le sentier soit accessible à tous, il est absolument impératif de vous informer des conditions météorologiques auprès d’un Ranger à l’accueil, avant de partir.

En effet, le niveau et le courant de l’eau augmentent considérablement selon les précipitations et il serait dangereux de vous aventurer dans le passage étroit si la météo n’est pas favorable. 

 

3. Half Dome


  • Longueur : 27,4 kilomètres (aller-retour)
  • Durée : 10 à 13 heures
  • Dénivelé : 1450 mètres (oui oui !)
  • Niveau : très difficile
  • Départ : arrêt de navette n°16 – Happy Isles

Avec les chiffres ci-haut, dois-je spécifier que cette randonnée est extrêmement éprouvante et qu’elle ne s’adresse qu’aux randonneurs très expérimentés ?  

L’ascension du Half Dome représente un immense défi et des câbles sont nécessaires pour gravir les 275 derniers mètres avant d’arriver au sommet.

Ceux-ci sont installés de la fin-mai à la mi-octobre. Il ne faut surtout pas tenter de grimper s’ils ne sont pas en place.

La difficulté ici n’est pas simplement de monter, mais aussi d’obtenir le permis pour avoir l’autorisation d’utiliser les câbles

En effet, l’accès à cette partie du sentier est limité afin d’assurer la sécurité des randonneurs et de préserver le caractère sauvage de l’immense paroi rocheuse.  

Un maximum de 300 visiteurs est autorisé par jour. Les permis sont distribués par loterie. Pour faire une demande, cliquez ici.

Si tout ça ne vous effraie pas et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, les paysages vertigineux et mythiques du sentier vous en mettront plein les yeux.

 

2. Angels Landing


  • Longueur : 8,7 km (aller-retour)
  • Durée : 4 à 5 heures
  • Dénivelé : 453 mètres
  • Niveau : Très difficile
  • Départ : 6e arrêt de la navette – The Grotto

Si vous ne souffrez pas de vertige et que votre forme physique vous le permet, osez relever le défi ! 

Bien que son dénivelé ne soit pas négligeable, la plus grande difficulté de cette randonnée mythique reste le dernier kilomètre, juste avant d’arriver au promontoire. 

Surnommée « the spine » ou encore « hogsback », cette partie du sentier, qui ne fait pas plus d’un mètre de large à certains endroits, est extrêmement dangereuse.

Pour faire l’ascension des 150 derniers mètres, vous devrez utiliser les chaînes installées le long du chemin

Celles-ci vous aideront à avancer de façon « sécuritaire », car avec les 300 mètres de vide de chaque côté, un faux pas pourrait être fatal

Vos efforts seront vite récompensés une fois au sommet, avec une vue spectaculaire (et vertigineuse) à 360 degrés sur le Zion Canyon.

 

1. Havasu Falls

  • Localisation : réserve indienne des Havasupai, au sud du parc national du Grand Canyon

  • Longueur : 16 kilomètres (aller seulement)
  • Durée : une journée et une nuit
  • Dénivelé : modéré
  • Niveau : intermédiaire 
  • Départ : Hualapai Hilltop

Havasupai Falls est un ensemble de magnifiques chutes et de piscines naturelles aux eaux turquoise.  Avec le contraste des paysages orangés typiques de l’Ouest américain, le décor est absolument paradisiaque.

La plus belle chute est sans aucun doute celle de Havasu. Une fois devant cette merveille, profitez-en pour nager un peu dans l’immense bassin dans lequel elle se jette. 

L’accès au site de Havasupai Falls, situé au creux du Havasu Canyon sur la réserve indienne des Havasupai, est extrêmement règlementé

En effet, vous devez absolument dormir au moins une nuit au fond du canyon, dans un des deux hébergements proposés, soit un camping ou un lodge

Les réservations sont uniquement faisables par téléphone, et des vérifications sont faites au début du sentier. Si vous n’avez rien réservé, vous devrez rebrousser chemin. 

Cette randonnée nécessite beaucoup de planification, mais c’est un magnifique projet si vous n’avez pas de contraintes de temps durant votre voyage aux États-Unis

Road trip dans l'Ouest américain

Découvrez la Gaspésie au volant de votre voiture de location.
 


 

Voilà !

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez surtout pas à vous exprimer dans la zone commentaires ci-dessous. 

Partagez cet article

Cet article a été partagé 147 fois

Karine Beaudin

Amoureuse de nos grands espaces et conseillère en voyages pour l’équipe Authentik, c’est avec fierté que je fais découvrir les plus beaux trésors de mon pays au reste de la planète. Bienvenue chez nous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*J'accepte que mes données personnelles soient utilisées par Authentik
*J'ai pris connaissance de la charte des données personnelles, des conditions générales d'utilisation et des cookies

TOP 5 des road trips aux USA