Voyage aux USA et COVID-19 : Tout savoir

La pandémie du COVID-19 a changé l'ordre du monde à plusieurs niveaux. 

Les voyages internationaux sont grandement affectés par les mesures sanitaires et les différentes interdictions de voyage.

Si vous aviez prévu un voyage aux États-Unis cette année, ou si vous planifiez vous y rendre, voici tout ce que vous devez savoir sur cette situation sans précédent.


Voyager aux États-Unis en 2020-2021 : permis ou pas ? 

voyage USA covid 19
Est-il permis de voyager aux États-Unis pendant la pandémie du COVID-19?

Le 12 mars, le gouvernement de Trump a interdit les voyages d’Européens aux États-Unis, sauf pour le Royaume Unis et l’Irlande. Mais 4 jours plus tard, ces pays étaient ajoutés à la liste.

Prévu initialement pour 30 jours, l’interdiction a été prolongée et n’a maintenant pas de date de fin définitive.  

En date d'aujourd’hui, plusieurs interdictions de voyage sont donc toujours imposées

:stop: emoji Toute personne provenant où ayant séjourner dans l’un des pays suivant durant les 14 derniers jours est interdite d’entrée aux États-Unis : 

  • La Chine 
  • L’Iran 
  • Les pays de l’Espace Schengen Européen : Autriche, Belgique, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Monaco, Saint-Marin, Cité du Vatican 
  • Le Royaume Uni 
  • La République d’Irlande 
  • Le Brésil 
     

:attention: emoji Les Ressortissants de pays non-listés ci-haut ou les Américains ayant séjourner dans ceux-ci peuvent entrer au pays par l’un des 15 aéroports suivants seulement :  

  • Boston-Logan International Airport (BOS), Massachusetts 
  • Chicago O’Hare International Airport (ORD), Illinois 
  • Dallas/Fort Worth International Airport (DFW), Texas 
  • Detroit Metropolitan Airport (DTW), Michigan 
  • Daniel K. Inouye International Airport (HNL), Hawaii 
  • Fort Lauderdale-Hollywood International Airport (FLL), Floride 
  • George Bush Intercontinental Airport (IAH), Texas 
  • Hartsfield-Jackson Atlanta International Airport (ATL), Georgie 
  • John F. Kennedy International Airport (JFK), New York 
  • Los Angeles International Airport, (LAX), Californie 
  • Miami International Airport (MIA), Floride 
  • Newark Liberty International Airport (EWR), New Jersey 
  • San Francisco International Airport (SFO), Californie 
  • Seattle-Tacoma International Airport (SEA), Washington 
  • Washington-Dulles International Airport (IAD), Virginie 
     

Il est important de noter que bien que le Canada ne figure pas sur la liste ci-dessus, la frontière terrestre avec le Canada demeure fermée jusqu'au 21 septembre 2020.

Cette fermeture pourrait être prolongée outre cette date.

Il est à considérer que s'il vous est permis de rentrer et que vous décidez de voyager aux États-Unis, une quarantaine sera requise à votre arrivée. Il n'est donc pas conseillé d'y voyager à des fins touristiques uniquement.
 

Si vous êtes ressortissant avec un VISA aux États-Unis


La pandémie ne permet plus l’entrée au pays avec un VISA. Certaines exceptions peuvent être accordées si vous êtes un travailleur de la santé publique, pour s’occuper d’un mineur ainsi que pour quelques stagiaires d’agences gouvernementales. 

Depuis le 19 juillet, les étudiants européens avec un visa d’études de type F-1 ou M-1 peuvent entrer aux États-Unis, sans autorisation spéciale. Les visas de type J-1 peuvent présenter une demande d’exception et seront étudiés au cas par cas.  

Les services de VISA sont limités, mais si votre visa de visiteur expire durant la pandémie, il faut présenter une demande d’extension avant la date d’expiration

Vous ne serez pas considéré comme illégal si la demande n’est pas traitée avant la date d’expiration. Évitez cependant de présenter une demande après votre date limite, car cela pourrait vous mettre dans l'embarras. 
 

Vols domestiques aux États-Unis et COVID-19


Si vous êtes en territoire américain et que vous souhaitez vous déplacer, les vols internes sont permis, bien que déconseillés si non essentiels.

Des mesures sanitaires sont mises en place et diffèrent selon les compagnies aériennes.  

 

:alarm-clock: emoji Chronologie des annonces sur la COVID-19 aux États-Unis

 

  • 12 mars: Le Président Trump annonce la fermeture des frontières aux Européens pour un mois. 
     
  • 13 mars: L'état d'urgence sanitaire est déclaré aux États-Unis.
     
  • 16 mars: L'État de New York annonce la fermeture de ses établissements scolaires.
     
  • 17 mars: La Virigine-Occidentale enregistre son premier cas. Se faisant, les 50 États américains sont maintenant touchés.
     
  • 19 mars: Le confinement s'amorce aux USA alors que l'État de la Californie annonce sa mise en confinement. Plusieurs États emboitent le pas.
     
  • 20 mars: La frontière entre le Mexique et les États-Unis se ferme également.
     
  • 14 avril: La fermeture des fronitères est prolongée. Trump déclare que celles-ci resteront fermées jusqu'à ce que les Européens se rétablissent.
     
  • 17 avril: Trump tweet qu'il faut "libérer" les États du Minnesota, du Michigan et de la Virginie.
     
  • 24 avril: Les premiers États se déconfinent. 
     
  • 27 mai: La barre des 100 000 décès est atteinte.
     
  • 9 juin: Le New Jersey est le dernier État à rouvrir.
     
  • 16 juin: La fermeture des frontières avec le Canada et le Mexique est prolongée jusqu'au 21 juillet.
     
  • 18 juin: Le port du masque devient obligatoire en Californie.
     
  • 24 juin: L'État de New York annonce une quarantaine obligatoire pour les visiteurs provenant d'États où la situation est active.
     
  • 29 juin: Des mesures de reconfinement sont mises en place au Texas, en Floride ainsi que dans la ville de Los Angeles. Le port du masque devient quant à lui obligatoire dans les villes floridiennes de Tampa, Miami, Orlando et aux Keys.
     
  • 30 juin: L'Union Européenne annonce la liste des 15 pays qui pourront entrer sur son territoire. Les États-Unis n'en font pas partie.
     
  • 10 juillet: La Croatie ouvre ses frontière aux Américains. Le reste de l'Europe interdit toujours l'entrée aux Américains.
     
  • 11 juillet: Le Président Trump porte un masque pour la première fois.
     
  • 14 juillet: Nouvelle prolongation de la femeture de la frontière entre le Canada et les États-Unis. Nouvelle échéance au 21 août. La United States House Committee on Appropriations adopte le port du masque obligatoire dans les transports en commun.
     
  • 19 juillet: Le travel ban est levé pour les étudiants européens. 
     
  • 21 juillet: Le nombre de nouveaux cas inquiète. Plusieurs États annoncent la mise sur pause du déconfinement. Trump change de discours et annonce soutenir le port du masque à tout prix. 
     
  • 28 juillet: Les Centers for Disease Control recommandent la réouverture des écoles.
     
  • 30 juillet: C'est maintenant la barre des 150 000 morts qui est franchie. 
     
  • 9 août: Les États-Unis atteignent les 5 millions de cas.
     
  • 14 août: La fermeture de la frontière avec le Canada est prolongée jusqu'au 21 septembre.

 

 

 

 

Qu'est-ce qui est ouvert aux USA durant la crise du Coronavirus? 

voyage états-unis covid
Parcs nationaux et attraits touristiques aux USA durant le COVID-19, ouverts ou fermés?

Avec la réouverture de plusieurs États est venu la réouverture des attraits touristiques et des parcs nationaux. Cependant, ce n'est pas tout qui est ouvert!

Voici ce qui est présentement accessible aux USA:
 

:fleche: emoji Parcs nationaux
 

  • Arches: Le parc a réouvert complétement à la mi-mai, mais la grande affluence de touristes a forcé l'applications de restrictions supplémentaires. Ainsi, le Visitor center ainsi que Fiery Furnace sont fermés. Les routes et sentiers de randonnées sont accessibles. Les toilettes et le General Store sont également accessibles, mais avec des mesures sanitaires renforcées. 
     
  • Bryce Canyon: Le parc a rouvert complétement, avec quelques restrictions pour les camping-cars durant les heures de circulation des navettes. Ces dernières sont limitées à un nombre de 20 passagers. 
     
  • Canyonlands: Le parc est ouvert complétement.
     
  • Capitol Reef: Le parc est ouvert complétement, à l'exception du Visitor Center. 
     
  • Death Valley:  Le parc est accessible, sauf pour les visitor centers qui demeurent fermés. Les navettes ne sont pour le moment pas en opération. 
     
  • Glacier: Ouvert, mais accesible seulement par l'entrée Ouest. Les navettes et le Visitor Center sont fermés, mais les toilettes et les sentiers sont accessibles.
     
  • Grand Canyon: Les sections de South Rim et de North Rim sont ouvertes, à l'exception du camping. Desert View est fermé. Il est important de noter que l'accès est seulement possible par l’entrée Sud, près de Tusayan. Suivez les dévelopements ici
     
  • Grand Teton: Le parc est ouvert complétement.
     
  • Joshua Tree: Le parc est ouvert depuis mi-mai, avec mesures sanitaires également.
     
  • Sequoia: Le parc est ouvert depuis le 4 juin, mais le Visitor Center est fermé. Également, il n'y aura aucune navette en 2020.
     
  • Yellowstone: Le parc est ouvert à l'exception du Visitor Center.
     
  • Yosemite:  Le parc est accessible sur réservation seulement. Au moment, 1700 véhicules par jour sont acceptés. Pour faire votre visite, vous devez vous procurer un pass (valable 7 jours) au prix de 37$ US sur recreation.gov. Exception faite si votre hébergement ou camping est réservé et situé à l'intérieur du parc. Pour une question d'accessibilité, 80% des pass sont disponibles à l’avance et le 20% restant sont rendus disponibles 48 heures avant la visite 
     
  • Zion: Le parc est ouvert depuis le 13 mai. Les navettes, quant à elles, ont reprise le service depuis le 1er juillet. Vous devez cependant obligatoirement réserver votre place si vous souhaitez les utiliser. 


:fleche: emoji Attraits touristiques
 

  • Alcatraz: La prison a réouvert ses portes le 17 août, les billets sont disponibles en ligne uniquement. 
     
  • Antelope Canyon: Fermé.
     
  • Casinos de Las Vegas: Ouverts.
     
  • Disneyland Anaheim: Fermé. 
     
  • Disney Orlando: Magic Kingdom, Animal Kingdom, Epcot et Hollywood Studios sont maintenant ouverts. 
     
  • Empire State Building: Ouvert. 
     
  • Horsehoe Bend: Ouvert.
     
  • Legoland Floride: Ouvert.
     
  • Luna Park (Coney Island): Fermé.
     
  • Monument Valley: Fermé.
     
  • Paramount Studios: Fermé.
     
  • Statue de la Liberté: La Liberty Island est accessible. Cependant, la Liberty Crown, le pedestal et espaces intérieurs demeurent fermés.
     
  • Tours Everglades: Ouvert. 
     
  • Universal Orlando: Ouvert.
     
  • Universal Studios Hollywood: Fermé, mais Citywalk demeure ouvert.
     
  • Warner Studios Hollywood: Fermé. 

 

Quoi faire lorsque l'on a un voyage de planifié aux États-Unis en 2020?

voyage usa coronavirus septembre 2020
Quoi faire lorsque l'on avait un voyage de planifié aux USA en 2020?

Compte tenu des restrictions de voyage en place, il est très fortement possible que votre voyage aux États-Unis doive être annulé ou reporté à une date ultérieure.

Bien qu'il soit comprenable que la situation soit propice à vous rendre émotif face à cette impossibilité de voyager, il est important de bien procéder afin d'avoir la meilleure solution possible, selon votre cas.
 

Procédure d'annulation ou de report de voyage aux États-Unis en 2020

Voici ce qui est bon à savoir pour bien gérer le report ou l'annulation de votre voyage aux USA en raison de la COVID-19.

:fleche: emoji Voyage réservé par l'entremise d'une agence de voyages


Si votre voyage a été réservé par les soins d'une agence de voyage aux USA ou près de chez vous, référez-vous d'abord à leur politique d'annulation ou renseignez-vous sur celle-ci auprès de votre agent de voyage.

Plusieurs agences auront fait une politique spéciale dû à la situation sanitaire actuelle. Malgré les bonnes intentions des agences, il faut se rappeler que celles-ci opèrent en tant qu'intermédiaire avec les fournisseurs d'hébergement, de vols ou d'activités. 

Les politiques d'annulation de ces derniers doivent donc être respectées par les agences, qui sont leurs partenaires. 

Il est donc fortement probable que les agences de voyage vous offrent un report ou un crédit voyage. Très peu d'entre-elles offriront un remboursement complet.

Si vous choisissez d'annuler votre voyage, les politiques d'annulation de l'agence s'appliquent. Plus souvent qu'autrement, c'est votre dépôt qui sera retenu.
 

obtenir dédomagement lorsque vous annulez votre voyage

Si votre situation ressemble à cette dernière, vous n'êtes pas à cours d'option pour obtenir un dédommagement. 

La première chose à faire est de voir avec votre carte de crédit utilisée pour payer votre dépôt. Celle-ci pourrait vous couvrir en cas d'annulation. Cette couverture n'est pas connue de tous, mais est assez fréquente, selon votre créditeur.

Il se peut également que vous ayez accès à un fonds pour voyageurs. Dans le cas d'Authentik USA, qui est enregistrée au Québec, une demande de dédommagement peut être transmise au Fond d'indemnisation des clients des agents de voyage. 

Renseignez-vous auprès de votre agence à savoir si un fond d'indemnisation existe dans sa juridiction.


:fleche: emoji Voyage réservé par vous-même auprès des principaux grossistes


Booking: Si vous avez réserver en mode annulable, bravo! Vous n'aurez aucun problème à annuler sans frais et rapidement.
Autrement, vous devrez contacter l'hébergement concerné dès que vous prenez la décision d'annuler votre voyage. Booking indique avoir pris arrangement avec la majorité de ses partenaires afin d'obtenir les remboursements de prépaiements et de lever les frais d'annulation. L'hôtelier en question a cependant le droit de s'en tenir à sa propre politique d'annulation. 

Hotels.com: Cela dépend du produit que vous y avez réservé. Si vous avez uniquement réservé des hébergements, le grossiste indique que vous pouvez annuler et être remboursés
Cependant, si vous y avez réservé des vols ou une formule voyage, la procédure dépendra de la politique d'annulation de leurs partenaires

Expédia: Ce grossiste fonctionne au cas par cas avec les annulations sans frais ou le report sans frais de modification. Prenez contact avec le service à la clientèle afin de voir vos options. 


:fleche: emoji Hébergements réservés directement auprès des établissements hôteliers


Vous devez communiquer directement avec les hébergements afin de connaître leur politique d'annulation. La grande majorité auront des politiques modifiées pour cette situation sans précédent. 

Prenez le temps de lire les politiques auxquelles vous vous étiez engagés lors de vos réservations. Vous pourriez y trouver les dates limites afin d'annuler sans frais, ou avec le moins de frais possible. 


:fleche: emoji Location de voiture


Les locations de voiture sont les plus facilement annulable sans frais.

Si vous avez réservé sur notre comparateur de location de voiture, l'annulation est sans frais jusqu’à 72 heures ouvrées avant la prise en charge. 

Politiques d'annulation des principaux loueurs américains:


Alamo: Vous pouvez annuler sans frais si la réservation a été faite directement sur leur site internet.  Si celle-ci a été fait sur un site de grossiste, référez-vous aux documents reçus à la location.

Hertz – Thrifty: Leur politique spéciale COVID-19 vous permet d'annuler sans frais. 

Dollar: Tout comme Hertz et Thrifty, vous pouvez annuler sans frais si vous ne pouvez voyager en raison des restrictions de voyage.


:fleche: emoji Location de camping-car


Les loueurs de camping-car ou de van on des politiques plus restrictives que les loueurs de voitures. 

Généralement, si vous annulez plus de 45 jours avant la date de prise en charge, vous pourrez soit obtenir un remboursement ou éviter des frais d'annulation supplémentaire.

Consultez votre contrat de location afin de connaître les politiques exactes de votre loueur. 

Ce qu'il faut retenir ici est que vous devez aviser de votre décision d'annuler le plus tôt possible. Si le loueur a une bonne possibilité de relouer votre véhicule, il sera plus clément.


:fleche: emoji Transport aérien 


Les billets d'avion seront vraissemblablement la plus difficile partie du casse-tête. La plupart du temps, ils ne sont ni annulables ou modifiables, à moins d'avoir pris l'option supplémentaire lors de l'achat.

Avec la situation actuelle, les transporteurs ont des mesures commerciales exceptionnelles permettant le report. 
 

Avoir ou report sans frais: Quoi choisir?

Si votre ligne aérienne vous offre de choisir entre un report sans frais de modifications ou un avoir, il peut être difficile de faire la différence

Si vous avez déjà décidé de vos prochaines dates de voyage, le report sans frais est un choix judicieux.

Étudiez vos options, car il se pourrait qu'avec la situation actuelle, un vol plus avantageux soit dans le même budget que votre vol initial. Peut-être sauverez-vous une escale!

Mais attention, un report sans frais ne veut pas dire que vous n'aurez pas à débourser la différence si vous choisissez un départ plus onéreux. 

Si vous ne savez pas à quelle date vous pourrez repartir, un avoir vous donnera plus de flexibilité. 

Certaines compagnies vous laisseront même l'échelonner sur deux voyages si vos prochains billets sont moins chers. Renseignez-vous bien sur les modalités. 
 

Quoi faire si je souhaite annuler mon vol vers les USA en raison du coronavirus?

C'est bien comprenable, la pandémie mondiale que nous connaissons peut faire peur pour un voyage futur. 

Peut-être êtes-vous plus à risque, ou vous ne souhaitez simplement pas reprendre vos habitudes de voyage de sitôt.

Si vous souhaitez annuler votre vol, il se peut que vous n'ayez pas droit à un remboursement. Les conditions tarifaires du billet s'appliqueront.

Cependant, si la compagnie aérienne annule le vol, elle devra vous rembourser.

Si vous souhaitez obtenir un remboursement, il se peut donc que d'attendre que la compagnie annule le vol soit votre dernier recours.

Mais attention, si le vol n'est pas annulé quelques jours avant le départ, mieux vaut vous retourner vers leurs mesures commerciales d'urgence et obtenir un avoir plutôt que de tout perdre.

 

Quand sera-t-il possible de voyager aux États-Unis?

voyage usa france covid
Quand pourrons-nous voyager aux USA à nouveau?

Nous aimerions pouvoir vous donner une date, mais dans le moment, il est impossible de dire quand ce sera possible

Il est fortement possible que ce sera pour 2021

Ce qu'il faut retenir, c'est que cela devra venir à la fois des États-Unis et des autres pays. La valve doit être ouverte des deux côtés pour permettre la reprise des voyages internationaux. 

L'attrait du voyage aux USA reste fort pour ceux qui n'ont pas de grandes inquiétudes face à la situation actuelle.

Certaines lignes aériennes comme Air France ou Air Canada proposent déjà des vols vers le pays de l'Oncle Sam pour le mois d'octobre, à prix très attrayants

Même si cela demeure une possibilité que les frontières réouvrent pour l'automne, il faut prendre les précautions nécessaires.

Si vous décidez de planifier un voyage cette année, prenez bien connaissance des conditions de reports ou d'annulation des agences ou des compagnies aériennes. 

Plusieurs vous offriront le report gratuit, mais pas l'annulation avec remboursement. Il faut donc être prêt à voyager sur vos dates prévues, ou à accepter de reporter à la réouverture des frontières.

Également, il faut prendre conscience des nouvelles mesures sanitaires et rester compréhensifs auprès des différents acteurs de l'industrie du voyage.

N'oubliez pas de contacter votre agence de voyage ou votre ambassade afin d'avoir l'information exacte avant de voyager. Les médias n'ont pas toujours le même discours. 

Si vous ne voyez pas trop d'inconvénient à tout cela, alors vous pourriez en effet profiter de prix avantageux et d'un beau voyage.

L'important est de bien s'informer et d'y aller selon votre niveau de confort face à la situation que nous vivons!

 

COVID-19 : la situation actuelle aux USA

autorisation voyage usa covid
La situation du Coronavirus actuelle aux USA en chiffres

En date du 15 septembre, on dénombre un peu plus de 6 503 030 cas aux États-Unis, selon le CDC, l'organisme national de santé publique du pays. Cela veut dire qu'environ 2% de la population est atteinte ou a été atteinte du Coronavirus.

Même si on a pu constater un aplanissement de la courbe de cas vers la fin-mai et le début-juin, entre autres grâce aux mesures plus restrictives prisent par des États comme l'État de New York, les cas ont repris de plus bel après le déconfinement. Au mois d'août, nous avons pu voir la courbe redescende peu à peu. 

Les cas par État à l'heure actuelle se répartissent ainsi:

voyage vers usa covid
Source: Centers for Disease Control and Protection

Et voici les morts par État:

voyage usa 2020 covid
Source: Centers for Disease Control and Protection

En paralell, voici la plus récente courbe des cas au pays:

Source: Centers for Disease Control and Protection

On voit bien cet effet sur la courbe de cas qui a presque doublée après le déconfinement, mais qu'à l'heure actuelle, elle est en descente. 

Force est aussi de constater que la pandémie ne touche pas tous les États de la même façon. Cela peut être expliqué par la densité de la population, mais également fortement par les mesures prises par chaque État. 

Contrairement aux pays européens, par exemple, les États-Unis n'ont pas géré cette crise avec un gouvernement central qui prend les décisions. 

Ce sont plutôt les gouverneurs qui décident des mesures dans leurs États respectifs. C'est donc 50 décisions différentes qui entrent en jeu. 

Puis, chaque État compte plusieurs comtés. Chaque comté possède un maire de comté qui décide si l'ensemble des mesures sera appliqué, ou seulement un certain nombre d'entre elles.

Ces mesures appliquées sporadiquement entrent elles aussi en compte dans ce portrait des cas qui semble inégal entre les États.


Déconfinement aux États-Unis  

Dès les débuts du confinement, plusieurs personnes souhaitent la réouverture de l’économie.  

D’abord Trump lui-même, qui appelle certains États à se “libérer”des mesures.  Le Président souhaite repartir l'économie rapidement, en dépits des cas alarmants. 

Plusieurs maires et gouverneurs ont emboités le pas. À l'approche des élections de novembre, on peut dire que le climat politique est assez tendu

Avec 36 millions d’Américains (près d'un sur 10) au chômage en mai, la pression se fait sentir même sur les politiciens qui ne sont pas prêts à reprendre les activités économiques.

Dans ce climat incertain, force de la nature, le déconfinement commence. 

Premièrement la Géorgie, puis le Texas, la Floride, l'Alaska, l'Utah, l'Oklahoma, l'Iowa, le Tennessee, la Californie… 

Tous ces États avec des populations importantes dans les plus grandes villes des États-Unis reprenent donc leurs activités.

Si plusieurs s'en réjouissent, les cas sont en grande hausse.

La semaine du 20 juillet, vu les courbes alarmantes, surtout dans le Sud, plusieurs États ont décidés de pauser ou de reverser la réouverture des endroits publics comme les restaurants, les bars ou les centres commerciaux.

En date du 14 août, voici le point sur les différents États et leur réouverture, dans un excellent graphique fait par le New York Times:

possible voyager usa 2020
Source: New York Times - See How All 50 States Are Reopening (and Closing Again)

Si le Midwest et le Nord-Est poursuivent leur déconfinement, les États de l'Ouest, du Sud et quelques autres rebroussent le pas.

Ce qu'il faut retenir est que la crise du COVID-19 aux États-Unis est à la fois un enjeu sanitaire et politique. La situation est, de ce fait, à suivre de très près et pourrait se renverser à nouveau d'un jour à l'autre.

 

Voilà ce qui fait le point sur les voyages aux États-Unis avec le Coronavirus. Nous mettrons cet article à jour selon les annonces, gardez-le donc en mémoire.

Vous avez une nouvelle information qui n'apparait pas sur l'article, ou vous avez une question qui n'est pas répondue? N'hésitez pas à vous exprimer dans la zone commentaires ci-dessous.

 

  • Dernière mise à jour: 15 septembre. ​​​​
Karolane Lessard

Fervente de nos vibrantes villes autant que de nos grands espaces, ma vie gravite autour du voyage et de l’aventure. Il va donc de soi que je partage les splendeurs et les secrets de mon coin de pays aux autres âmes voyageuses. Bonne découverte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation*

6 commentaires

Chaperon 15 septembre 2020, 09h47
“Zion: Le parc est ouvert depuis le 13 mai, mais le secteur de Kolob Canyons demeure fermé. Les navettes, quant à elles, ont reprise le service depuis le 1er juillet. Vous devez cependant obligatoirement réserver votre place si vous souhaitez les utiliser. “
Le secteur de Kolob Canyon est à présent ouvert.
Répondre
Karolane Lessard 15 septembre 2020, 10h40
Merci Patricia pour l'info ! Je suis certaine que ça en réjouira plus d'un.
L'article à été mis à jour. Bonne journée !
Répondre
Brigitte C 15 septembre 2020, 05h54
Bravo et merci pour ces nouvelles fraîches et claires de la situation aux USA ! Peu de sites relaient une information aussi précise ! Nous avons hâte de pouvoir retourner au plus vite dans ce pays magnifique !
Répondre
Karolane Lessard 15 septembre 2020, 10h38
Nous avons bien hâte de pouvoir vous accueillir à nouveau aussi Brigitte ! Le plus important pour nous est d'être transparents et d'informer les voyageurs.
Merci de nous suivre et à bientôt ! :)
Répondre
Olivari Valerie 4 septembre 2020, 16h42
Avec Authentik, on a toujours la garantie d'avoir des articles clairs et complets ! Bravo et merci
Répondre
Karolane Lessard 14 septembre 2020, 11h10
Bonjour Valérie,
Un grand merci pour tes bons mots.
On a pour philosophie que la transparence et le désir d'informer et d'assister avant tout sera toujours la formule gagnante.
Merci de nous suivre et à bientôt ! :)
Répondre